♣ Parti trop tôt, trop vite … 3 ans ! tu me manques ….♣

Ce billet t’est destiné mon Jean Paul et sans aucun doute que de là où tu nous observes maintenant, tu en prendras lecture. Ne te connaissant que trop bien, je sais qu’un sourire effleurera tes lèvres et qu’ému, tu blottiras ton visage contre mon épaule, tel un grand frère qui cherche à masquer sa pudeur ….

Tu ne peux t’imaginer à quel point tu me manques mon Jean Paul ! ces inoubliables soirées (car tout comme moi, tu ne dormais guère) que nous passions ensemble à bavarder, bavarder …. Enfin tu étais la « piplette », sourire,  me demandant toujours conseil sur telle ou telle rencontre que tu avais faite, pleurant parfois sur une déception amoureuse …. Eclatant de rires sur des délires que nous avions …. Et la nuit s’envolait ainsi, sans que nous nous apercevions du temps qui passe …

Je souris encore en songeant à quelques mésaventures, notamment celle à moto, lorsque presque arrivés à destination, tu me faisais ce que je pensais être le coup de la panne, alors qu’une envie pressante te saisissait …. Et nos rires ne firent qu’empirer la situation que je tairai ici ….

Mon confident, mon grand frère, celui avec qui je pouvais partager mes joies, mes peines, tu étais … tu me manques tant !

 

J amais je ne pourrai t’oublier mon doux et fidèle ami, t’

E crire me permet d’espérer que tu m’entends,

A illeurs tu es parti, nous laissant avec nos souvenirs,

N on sans peine, il nous fallut admettre cette triste vérité.

 

P ourquoi nous as-tu quittés si vite, trop vite !

A vais tu d’autres missions  qui t’attendaient ? sans doute ….

U ne certitude demeure cependant, tu ME manques ! tu m’as

L aissé de magnifiques souvenirs mais un énorme vide dorénavant ….

 

Image

dédicace à mon ami Jean Paul … ©Yoly le 12.05.2014

Publicités